Le Paintball : Du Camo au Fluo..
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Training par Fred Halmoné - Joueur PRO

Aller en bas 
AuteurMessage
LOASKE
Killah'Players
avatar

Nombre de messages : 447
Age : 33
Lanceur(s) : EGO ETEK "NIGHT" !!!!!!!!
Date d'inscription : 03/10/2005

MessageSujet: Training par Fred Halmoné - Joueur PRO   Lun 24 Oct - 22:41

Training par Fred Halmoné

Notre sport évolue chaque année un peu plus : Un peu plus de technique, un peu plus de volume, un peu plus d’argent en jeu, un peu plus de physique. On peut maintenant se demander si les joueurs français sont aussi dans le mouvement du « un peu plus » Il est clair que le paintball n’est plus le loisir qu’il était encore il y a quelques années même s’il n’est pas encore complètement considéré comme un sport.
On constate que le niveau des équipes augmente d’année en année, mais que le fossé qui semble nous séparer du niveau américain ne semble pourtant pas se combler si vite que ça. A qui la faute ? L’argent, le temps, la motivation ? L’entraînement est peut être a mettre en cause, c’est pour cela que le dossier du jour aborde ce thème, avec l’un des meilleurs représentant de notre sport à l’étranger, en l’occurrence Fred Halmoné.
Voici donc un petit tour d’horizon sur son approche de l’entraînement, son parcours parmi les plus fameux teams du circuit US (Tontons, Arsenal, Russian Legion) permet de connaître et de comparer les méthodes employées.

SOP : Tu fais parti des rares joueurs français à avoir évolué dans des équipes US majeures, quel sont selon toi les différences d'approche de la compétition entre toutes ces équipes ? Je parle bien sur des Tontons (pour l'Europe), d'Arsenal, Bad Co. et bien sur les Russian Legion.

Fred : J’ai vu dans ma carrière beaucoup d’approches et de perspectives différentes selon les équipes.
La principale différence d’approche entre ces équipes est l’entraînement, et le sérieux.
Du temps où j’étais capitaine chez les tontons, nous avions mis en place avec certains joueurs de l’équipe toute une logistique en place, et un programme d’entraînement régulier, contraignant et intense. Nous avions un terrain aux Orres, une structure pour accueillir les joueurs et les loger dans les meilleures conditions (merci Seb), un compresseur 4500PSI, filet air ball… une personne (job) qui s’occupait des billets d’avions de l’équipe presque à plein temps et du site Internet, et enfin moi et Fab qui nous occupions de faire en sorte d’avoir le budget nécessaire, les billes à temps, les guns, pièces, allions un jour avant mettre en place l’entraînement, pareil sur les tournois…le programme d’entraînement était technique, et intense, début des matchs à 10h et fin quand les rotules ne vous soutenaient plus ( environ 30 matchs de jouer en plus du technique )

Nous avions mis en place un système je pense très professionnel, toutefois l’entraînement était difficile et sans cadeaux au niveau des remarques sur le niveau de jeu… dans ma conception des choses, on ne se voile pas la face, quand on est pas au niveau il faut le reconnaître sans chercher la plus petite excuse, et comme je l’avais indiqué avant de devenir capitaine mon but était d’être la meilleure équipe du monde et rien de moins. Je n’ai pas joué toute ma vie pour viser une place honorable. Le régime était trop intense, trop direct au niveau des remarques, et ma conception de l’entraînement a fini par ne plus être partagé par l’équipe. Je me suis donc retiré, je pense aujourd’hui qu’on s’accordera à dire que j’avais raison sur mes méthodes, elles ont payé alors que la conception de s’entraîner en jouant contre des équipes n’a pas franchement fait ses preuves…
Arsenal, des joueurs de talent, sur motivés, mais un sérieux et des méthodes d’entraînements qui sont clownesques, 6 matchs le samedi, 6 matchs le dimanche chacun y va de la sienne en fonction de son humeur… et JC qui est un grand joueur mais le plus mauvais capitaine qui soit, il le reconnaît lui-même, la place ne lui plaît pas. Aujourd’hui plus personne ne peut gérer une équipe pro en apprendre à être capitaine, tous les gens qui occupent cette place dans les grandes équipes le sont depuis des années et ont appris fait des erreurs mais aujourd’hui ils savent mener leur barque, c’est presque comme des sociétés, celui qui n’est pas prêt à ce poste pénalise son équipe et n’a aucune chance à long terme.
Boston Red Legion, l’approche la plus professionnelle qui existe dans notre sport, sérieux à tous les niveaux et rigueur russe, que ce soit dans l’entraînement les tournois, le comportement des joueurs… c’est ce que j’ai toujours cherché. C’est parfois un peu trop mais ça fait ses preuves. Et contrairement à ce que disent les gens ce n’est pas du tout qu’une question d’argent, ça y contribue grandement, mais c’est aussi et surtout une question d’approche qui est la bonne !!!
Elle n’a rien de secrète ou de miraculeuse, travail et contraintes.

SOP : Leur méthode d'entraînement sont-elles radicalement différentes ?

Fred : Au niveau des méthodes d’entraînements les Russes font 80% d’exercices techniques et 20% de jeux. Les autres jouent contre des équipes.
Dans les 2 premières chacun s’auto juge avec l’objectivité qu’il a envie, dans la 3ème, 2 coachs vous disent tout ce qui va pas à longueur de journée que vous soyez content ou non, pas de place à la discussion, pas de oui mais… ça fait mal à sa fierté mais star ou pas tout le mo,de continue de bosser dur, et quand on voit le niveau des autres on tiens pas à être le boulet ( qui peut se traduire par le banc de touche assez vite ) alors on met les bouché doubles pour montrer ce qu’on sait faire.

SOP : Tous les acteurs du paintball s'accordent à dire que le niveau US est bien supérieur a ce que l'on peut trouver en Europe. En dehors du fait qu'il y a un panel de joueur bien supérieur aux US, penses-tu que modifier les méthodes d'entraînement français pourrait permettre de rattraper cet écart de niveau ?

Fred : Absolument, je l’ai toujours dit nous avons tout ce qu’il faut pour arriver loin, mais la tâche est ardue du fait que les autres ont déjà pas mal d’avance. Toutefois je pense que trop de gens chez nous pensent avoir LA vérité et trop peu sont capable de dire, je ne sais pas et je dois apprendre quitte à remettre en question ce que je croyais juste. Paradoxalement du premier jour jusqu’à aujourd’hui, croyez moi ou non j’ai entendu un nombre plus que conséquent de personnes m’expliquer à moi et à mon frère que notre vision des choses n’était pas la bonne. Généralement on sourit et on ne dit rien, mais j’espère que tous ceux qui ont pût nous dire ça se rendront compte qu’eux se sont planté complètement et qu’on avais raison sur pas mal de choses. Nous avons prouvé ce que nous disions par des actes qui parlent aujourd’hui pour eux.

SOP : Est-ce que de fortes individualités associées dans une équipe suffisent à créer un bon team ou le collectif et l'expérience commune de jeu fait la différence ?


Fred : Des fortes individualités ne font pas tout, arsenal en est la preuve, il y du talent chez leurs joueurs, mais une équipe c’est plus que ça, ce n’est pas non plus le jeux d’équipe comme tout le monde l’entend, avec la com et tout ce qui va ave, ça à mes yeux c’est un mythe.
Une équipe qui marche, c’est un tout, un mélange de tout ça, des individualités fortes, des gens dédiés prêt à faire des sacrifices, un esprit d’équipe, une gestion intelligente avec une vision juste du sport et à long terme, et surtout, un capitaine fort qui sache se faire aimer de ses joueurs et qui est capable de leur montrer combien il les aime. Oliver Lang dit quelque chose de très juste « c’est le cœur qui fait gagner des tournois « il n’y a rien de plus beau que de rentrer sur un terrain pour un grand match et d’avoir les larmes aux yeux tellement vous ressentez d’émotion d’être là avec des gens que vous aimez. Généralement quand ce sentiment est partagé, on se dépasse pour le meilleur et on peut réussir l’impossible.
Ce sentiment n’a jamais été aussi fort pour nous qu’avec notre ancienne équipe les CROWS où chacun aurait donné sa vie pour l’autre, nous avons eu aussi de grands moments avec les tontons. C’est ça qui reste à la fin.

SOP : On sait que le team NXL Boston Red Legion, présente une structure et un encadrement qui se rapproche très fortement d'autre sport plus conventionnel comme le foot ou le basket. Penses-tu que cette formule soit LA solution pour rendre très compétitive une équipe ?


Fred : Je n’aime pas tout à fait le fait de comparer le paintball à d’autre sport plus conventionnel, car il est foncièrement différent de tous les autres sports, il a une originalité propre qui ne le fera jamais ressembler aux autres sports.
Toutefois il est certain que la méthode d’entraînement utilisé par boston Red Legion est la solution pour être compétitif au plus haut niveau.
Je pense que ça passe pas comprendre qu’il faut être professionnel dans son approche du paintball, sans se prendre au sérieux pour autant. Il faut des méthodes d’entraînement pro, du sérieux quand on s’entraîne et quand on joue, dans sa façon de gérer les tournois ;
Un atout des russes est aussi les coachs qui maintiennent tout le monde cadré et bien serré.
Il n’y a pas de joueurs qui peuvent se prendre pour des stars, pas un mot plus haut que l’autre pendant le match ni après. Tout le monde a sa place mais chacun doit respecter l’autre et il n’y a pas de place pour les débordements, ça fait une sacrée différence en cours de jeux, tout le monde garde la tête froide et cela permet de mieux réagir face à la situation si ça devient difficile sur le terrain.

Quant à l’entraînement il n’y a pas de secret et tout le monde pourraient s’en inspirer, mais personne ne le fait vraiment, pas mal d’équipes US pourraient s’entraîner presque autant qu’eux, mais personne ne le fait faute d’une autorité pour les y contraindrent, et même les équipes du monde entier pourraient en faire autant, mais c’est bien moins amusant que de tirer des billes sur une autre équipe le dimanche.
La différence est que plus l’entraînement est pénible et difficile, plus les résultats en tournois seront élevés.
Je me souviens encore d’amis qui me disaient que se seraient durs pour les Russes de jouer en NXL, qu’ils auraient une saison plus mitigé qu’en div.1
Et bien cette saison a été la preuve qu’avec du sérieux et une bonne préparation il y a moyens d’être au-dessus de tout le monde. Cette saison a été une véritable leçon de paintball pour les équipes NXL.

SOP : Tu viens, avec Atlantis, d'ouvrir ce que l'on peut qualifier de Pro School permanente. Quel seront les objectifs de cette structure ?

Fred : Notre Pro School, va de permettre aux équipes ou joueurs isolés qui veulent passer à une approche différente du sport de le faire en bénéficiant de notre structure, de notre expérience et de nos méthodes qui je crois ont fait leurs preuves.
Certaines équipes se rendent compte que leur approche n’est pas la bonne que leurs efforts ne payent pas comme ils devraient et donc ils se tournent vers nous pour essayer autre chose.
Plutôt que d’organiser des stages occasionnels nous avons voulu proposer cette formation mais disponible toute l’année tout le temps sur réservation. Donc pas besoin d’attendre telle date ou tel endroit dès que les gens s’en sentent l’envie ils peuvent nous contacter pour la date qu’ils veulent.
Nous avons plusieurs objectifs, essayer de faire changer les mœurs en France afin de re dynamiser la scène française qui se porte assez mal à mes yeux.
Essayer d’assurer une relève et de permettre à des jeunes de prendre un jour notre place en leur donnant les outils qui leur permettront d’y arriver.Et enfin montrer qu’en France, on peut faire aussi bien qu’ailleurs, que nous aussi nous avons des talents et les capacités d’être parmi les meilleurs.

Il est tout à fait possible pour des équipes françaises de faire de grandes choses, sur la scène internationale, mais ça passera forcément par une prise de conscience qu’il faut changer ses méthodes, qu’il faut se dédier corps et âmes et fournir un travail surhumain pour y arriver.
Trop peu de gens, faute de pouvoir se déplacer se rendent compte du fossé qui s’est creusé entre l’Europe et les US. C’est 2 mondes du paintball complètement différents. Mais les Russes ont prouvé que par le travail on peut en venir à bout, en assez peu de temps.

SOP : Si tu devais donner un planning d'entraînement hebdomadaire a une jeune équipe française, quel serait le programme ?

Fred : De façon réaliste je dirais bien sûr entraînement technique tous les dimanches 10h-16h avec 30 min de pause à midi grand max pour ceux qui ne peuvent pas jouer sans manger.
Commencer par 1h30-2h de snapshooting ensuite toutes sortes d’exercices techniques qui sont la composante d’un match de paintball, des phases de jeux très courtes… s’il reste du temps 4 matchs en fin de journée comme récompense s’ils ont bien bossé.

Un entraînement en semaine après le travail 2 ou 3h. pareils du technique tir sur cibles déplacements de la théorie bien sûr.
Maintenant le travail doit être adapté, en fonction de l’évolution des joueurs on affine l’entraînement on peut intégrer petit à petit des notions de jeux d’équipe. Le capitaine doit aussi apprendre à gérer se poste difficile donc travail supplémentaire pour lui qui est d’apprendre à gérer ses joueurs ( il est très difficile d‘être un bon capitaine, il faut être très strict et dur tout en sachant faire en sorte que vos joueurs vous aiment profondément et vous respectent ) on pourrait dire une main de fer dans un gant de velours.

Si cela est possible un entraînement supplémentaire dans la semaine ou le samedi est encore mieux mais pas toujours réaliste, faire au mieux des disponibilités de l’équipe.
Le but est d’avoir son marqueur en main le plus possible pour pouvoir corriger ses erreurs passées et affiner sa précision ses gestes… plus vous pratiquez souvent même si ce n’est pas 10h d’affilé plus vous vous sentirez à l’aise dans votre jeu et avec votre marqueur, il va devenir petit à petit une partie de vous auquel vous n’aurez plus à penser en jeux pour faire l travail plus important de réflexion quand vous jouez.
Qu’on ne s’y trompe pas, il ne faut pas forcément tirer des tonnes de billes. Travaillez la précision, donc le bille par bille. Et certains exercices sans billes juste le mouvement. Et avec la Reball qui est apparue cela facilite encore les choses pour pas mal d’exercices.

En plus chez soi je demanderais à tous de faire du sport celui de leur choix pour se muscler le haut du corps et pareil pour les jambes.
A titre d’exemple je fais de la marche en montagne que je préfère au footing et comme je n’aime pas la musculation, je fais de l’escalade pour me muscler le haut du corps. Le résultat est le même mais il n’y a pas cette notion de contrainte.
Evidemment ceux qui ont un peu plus de mal que les autres doivent fournir un effort supplémentaire pour arriver au niveau.
Personnellement je n’avais pas de prédisposition dans ce sport par rapport à mon frère, mais l’envie d’y arriver et la compétition interne avec mon frère m’a motivé et j’ai comblé toutes mes lacunes par le travail et je continue toujours.

Je conseillerais aussi de ne pas faire des tournois tout de suite, pas de ligue, pas de tournoi ci et là.
Garder son argent pour l’entraînement, pendant 1 ou 2 ans rester dans son coin et travailler sérieusement. Et sortir quand l’équipe est prête. En commençant par se fixer quelques objectifs Millennium ou autre et essayer de répondre au mieux à ce que l’on s’est fixé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.killahkrew.be
Tash
Killah'Players
avatar

Nombre de messages : 169
Age : 41
Lanceur(s) : Ego XSV SL66 // Smart - Parts ION customiser a donf !!!
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: réponse   Sam 24 Déc - 18:42

moi j'irais bien ds ses montagnes pour un petit stage Exclamation Exclamation
si ça dis à quelques ,tenez moi au courrant mais je crois qu'ils faut être plusieurs....Mais bon si ça dis, je veux bien me renseigner pour plus d'info...
++ les paintballeur paintball

king -={T@sh}=- king

_________________
FOWWWEVER ExclamationExclamation

bob long SI T'AIME PAS LE PAINT, JE T'AIME PAS NON PLUS Evil or Very Mad Evil or Very Mad

Arrow Arrow Paintball or not Paintball ExclamationExclamation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thekillahkrew.forumpro.fr
 
Training par Fred Halmoné - Joueur PRO
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eviction de Fred Gueguen
» Le swing de Fred Couples
» Infos Mont de Marsan (2008-2009)
» fred Rouhling
» Election du joueur du mois de septembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KILLAH'KREW :: :: Killah'Krew :: :: :: Entrainement ::-
Sauter vers: